36 - Dimanche 28 avril 2013 – Girl power – high & low…

2013

Clara nous a rejointes et sa caméra n’a rien loupé de mon témoignage de coming-out qui les laisse toutes trois bouleversées.

-    Plus rien n’a jamais été comme avant depuis avec Maman… ! Cette révélation nous a rapprochées. Enfin, je partageais quelque chose avec elle ! 

-    Et avec ton père ?

Elodie a côtoyé quelques peu mon père, elle en garde le souvenir d’un homme distant et peu proche de moi. Lucie, elle, ne l’a même jamais vu. La séparation de mes parents couvait quand elle est venue à Hardelot pour la première fois. Elle n’a croisé que ma mère.

-    Avec mon père, ça n’a pas été la même histoire… Loin s’en faut ! Les homos c’est bien mais chez les autres ! 
Ceci dit, nous n’avions jamais été proches, mon homosexualité a creusé le fossé…
Que dire de plus… ? On se contacte trois fois par an pour se souhaiter nos anniversaires, une bonne année et voilà… le minimum syndical entre un père et une fille qui se sont bien loupés, qui n’ont jamais su se comprendre.

-    Au fond… La différence, l’écart à la norme ont cette aptitude à faire un tri sain dans nos vies…

Elodie dit qu’elle ne le sait que trop bien, de par sa liberté d’être, les causes qu’elle défend et ses choix de vie. Cela ne lui a pas valu que des remarques agréables et des soutiens. Lucie confie qu’elle l’a découvert en étant cette célibataire sans mec avec qui se caser trop longtemps et en étant enceinte pour la première fois à 42 ans.

-    Vous n’avez pas idée de ce que j’ai pu entendre ou ressentir du regard des gens… faut être égoïste pour faire un gamin à cet âge-là, c’est quoi sinon un bâton de vieillesse ? Et faudra pas s’étonner s’il est malformé, autiste ou trisomique, je l’aurais bien cherché ! 

On la regarde, sidérées, l’une comme l’autre. Moi qui pensais avoir tout entendu et vu de la médiocrité humaine lors des manifs pour tous, je me rends compte que l’étendue est bien plus vaste, encore…

-    Moi, en marge d’une manifestation pour le Mariage pour Tous, on m’a dit que « Dieu merci je ne me reproduirai pas »… Je repartais seule avec ma pancarte « Jésus aussi avait deux pères et une mère porteuse » sous le bras, après un verre avec des copines… Et dans le métro cette nana m’a prise à part, genre une petite bourge d’à peine 30 ans… Elle était hystero, me disait que je devrais avoir honte d’être comme je suis, que j’étais à vomir… Elle était hyper venère. J’ai cru qu’elle allait me frapper. Je l’ai menacée de lui rouler une pelle si elle tentait le moindre contact physique avec moi… Elle a flippé je crois !
 

manif

Mes copines rient de bon cœur sous le regard de la caméra de Clara et Elodie me gratifie d’un « j’suis fière de toi, ma Galou ! » qui me va droit au cœur !

Fuck you !

 

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.

Playlist de Hardelot-Plage