19 - Samedi 27 avril 2013 – Jeu au poêle

Le temps est épouvantable, du coup, impossible de sortir sans risquer de se retrouver clouée au premier pylône venue. Nous nous résignons à passer l’après-midi au chaud, près du poêle que je nourris régulièrement en priant les dieux du feu qu’il ne s’emballe pas de trop.
Clara lance l’idée du siècle en proposant le fabuleux « jeu des confidences » comme elle le nomme, sorte de medley de « jeu de la bouteille » et « d’action-vérité » de nos soirées pyjamas à la sauce télé-réalité.

- Alors voilà… Vous allez vous mettre en cercle et je vais mettre une bouteille au centre. Chacune d’entre vous, désignée par le goulot de la bouteille devra nous faire une confidence : une qui la concerne ou une qui concerne une fille du groupe, dans l’ordre qui vous conviendra… 

Je peste intérieurement, la maudissant, elle et les siens, sur au moins cinq générations d’avoir lancé une telle idée à laquelle, évidemment la majorité semble souscrire avec excitation. Rien de tel pour sortir les cadavres du placard !
Clara prend une bouteille qu’elle place au centre alors que toutes ont pris position ; je me retrouve entre Elodie et Hélène, face à Mathilde, Manue et Lucie. 

bottle

Les filles de l’équipe de « Fem’Tv » sont mobiles autour de nous, accroupies et tendues quand Clara met la bouteille en action. Quelques tours de toupie plus tard, le goulot se tend vers moi. Evidemment, accaparée par un profond malaise, à l’idée de devoir soit balancer un skud soit me torpiller, je n’ai même pas réfléchi, du coup me voilà en fâcheuse posture sous les regards inquisiteurs de tous.

- Euh… je suis lesbienne…

Clara tourne lentement la tête en signe de négation sous l’hilarité de mes copines.

- Ce n’est plus un secret pour personne, ça… !

- Si j’avais su, je l’aurais gardé pour aujourd’hui !

Clara avec un sourire mi-ange, mi-démon ajoute que je dois bien être détentrice d’autres petits secrets bien conservés… Cette manie qu’elle a de vouloir me pousser ainsi dans mes derniers retranchements commence sérieusement à m’agacer et je compte bien la mettre mal à l’aise à mon tour dès que l’occasion m’en sera donnée. Nanmého !!!

- J’ai eu une « parenthèse » avec…

Toutes sont suspendues à mes lèvres… Malicieusement, je fixe Clara et du coup, elle blêmit. Elle l’avait bien cherché… ! J’aime bien ménager le suspense, je suis alors détentrice d’un pouvoir démesuré car toutes sont en attente, même le temps semble s’être mis en pause. Manue se pince les lèvres délicieusement et ce flash me perturbe un peu. Ménager le suspense, c’est bien joli mais encore faut-il savoir ce que l’on va dévoiler, je tente de gagner du temps et cherche là où j’ai le moins à perdre. Toute vérité n’est pas bonne à balancer… Là où j’ai le moins à perdre c’est dans le passé proche, et après tout, j’ai quand même joué le jeu la veille !

- Bon… Vous voulez du scoop ? Vous allez en avoir… Il y a trois ans, je couvrais une Convention LGBTIQ à Québec pour faire une intervention sur la représentation des lesbiennes à la télé française suite à une année de chroniques sur le sujet… bref… Reçue comme une vedette, attendue à l’aéroport, amenée dans un superbe hôtel de la ville… grand luxe !
Arrivée à l’hôtel, c’est la panique à la réception, mouvement de foules et tout… En fait, il accueillait non seulement les étrangers de la Convention LGBTIQ…

- Euh… excuse-moi, Galou, mais c’est quoi une « convention LGBTIQ » ?

La voix douce de Lucie m’extirpe quelques secondes de mon récit qui visiblement passionne les foules.

- Euh oui, excuse, c’est une sorte de séminaire sur les cultures Lesbienne Gay Bi  Transidentitaire Intersexe et Queer…  
 

rainbow

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.

Playlist de Hardelot-Plage